Paix et félicité à tous mes lecteurs (vous 4).

Ça fait un mois et demi que je n'ai pas posté un mot. Je ne vais pas m'étendre.

D'abord dans quel étage j'erre :
J'ai la peau des mains qui se barre à toute beurzingue, le stress probablement. Pas l'excitation, c'est sûr.
Je suis plus ou moins fatigué mais j'essaie de limiter la casse. Chaque jour commence par "je dois vraiment me mettre au sport" et il m'est arrivé de péter un cable récemment.
Heureusement, je me dis aussi plusieurs fois par jour qu'après tout, ce n'est pas le boulot de ma vie, ce qui me permet de relativiser.

Où cours-je :
J'ai des velléités de "krrréâââ". Alors je vais essayer avec un teupo de faire un book et d'aller nous vendre dans des agences. Perso je graphe pas, donc je cause, j'écris et "Ma femelle lave plus blanc".
Je persiste à me dire que je m'y ferais moinche. Mais, peut-être l'été aidant, j'ai très envie d'aller habiter ailleurs, où il fait beau et chaud et pareil pour l'eau.

L'eusses-tu cru :
Je veux des vacances aux Antilles. Je sens que ça va se faire mi-octobre-début-novembre.

Gelly:
La Case de l'Oncle Tom (Harriet Beecher-Stowe): il faut le lire, c'est affligeant. Tous les clichés s'y trouvent à commencer par "toi y'en a bon neg' ". Mon édition date en plus de 1960, bibliothèque rose, et est bourrée de fautes. Bref, je me suis bien poilé et j'ai envie de lire des trucs sérieux sur l'esclavage.
La Bonté, Mode d'Emploi (Nick Hornby): au début c'est chiant et ça pue le bobo. Si on examine la forme, ça pue le bobo tout du long. MAIS c'est bien tourné et l'histoire part complètement en vrille, ce qui fait bien rire.
De là à le conseiller, pourquoi pas : ça remplacera très avantageusement un paulo couillot ou un nana kavalpa.

Je coûte:
Rien. Amy Whinehouse de temps en temps et encore. Mais il y a Rock en Seine et Rage Against The Machine en août. Et je vais faire en sorte de jumper bien fort.

Faites moi rêver et racontez moi vos vacances.

Sobrement,